Nancy

Toi, ma fille si douce, si calme, si aimante,

Ce sont tes charmes purs que maintenant je chante.

Ta douceur n'a d'égale que ta sollicitude,

Ton amour qui devient une tendre habitude,

Et ton regard si bleu quand il se pose sur moi,

Si plein d'amour fragile, que j'ai peur quelquefois,

De trahir ta confiance d'enfant attendrie,

Pour toi, je veux de rose colorer la vie.

A l'instar des poètes, je veux pour toi toujours,

Faire chanter la maison de nos refrains d'amour.

(écrit avant 1993)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire