Baudouin Ier

Le ciel aura été clément

Pour inhumer son cher enfant.

Autour de lui, la foule immense

Se recueille dans un grand silence.

Dans tous les coeurs, l'émoi est grand,

Son souvenir reste vivant.

Le peuple entier se sent saisi

D'une ferveur patriotique,

Grâce à son roi maintenant parti

Vers une vie sans politique.

Il nous voulait unis, aimants,

Pour l'avenir toujours confiants

En une unité familiale

Qui consolait de bien des larmes.

A tous, il était notre père,

Nous entourant d'amour sincère.

Dans nos mémoires, il restera

Comme le plus chaleureux des rois.

7.08.93

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire