Automne

La pluie ruisselle sur mes paupières

Noyant les larmes dans mes yeux,

Elle dépose un goût doux amer

Sur mon pauvre corps amoureux.

 

Elle ne peut étancher la soif

Que j'ai de toi à chaque instant,

Même le vent qui me décoiffe

Attise mon désir brûlant.

 

Et le froid piquant de l'automne

Ne peut que rendre plus ardent,

En ce jour où tu m'abandonnes,

Mon tendre amour si dévorant.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire