A un copain malheureux

Dans tes yeux brille l'espoir,

Il n'est sans doute pas trop tard,

Le chemin est difficile à trouver

Qui mènera à la félicité,

Et seule la persévérance

Fera que vienne enfin la chance,

Tu humeras un air nouveau

Et tous les jours te seront beaux.

Ta foi rallumera la flamme

Endormie dans le cœur d'une femme...

Si le passé paraît futile un jour,

Ce sera le bonheur assuré pour toujours!

Jean-Luc – Ottignies - 23.04.93

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire