Sans ton regard

Le jour est morne et triste sans ton regard sur moi

Sans ta voix rien n'existe le néant est ma loi

 

Si tu parais soucieux que tu ne m'entends pas

Même l'air que je respire m'attire vers le trépas

 

Comment rester encore et comment espérer?

En moi amour est mort je me sens retomber

 

Et feindre le bonheur est une grande souffrance

J'étouffe doucement de ton indifférence.

 

Le mal qui est en moi n'en peut plus de dormir

Il n'attend qu'un aveu pour pouvoir m'étourdir

 

Et m'entraîner enfin vers un monde sans douleur

Où les hommes sont bons et les femmes sont sœurs.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire