Symptômes

Août 2009

 

Rivières de lumière

Les yeux tournants

Ouate noire se déchirant

Vers fulgurants et éclairs brûlants

Devant moi se décomposent les êtres vivants

Trous noirs tourbillonnants

Portes sans armoires et robinets absents

Où s’arrêt la chimère

Que vois-je vraiment ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire