Alix

 

Fleur hâtive du printemps qui pousse délicatement la porte,

tu voudrais qu'éclosent tes bourgeons que le soleil t'emporte.

Tu nous annonces le renouveau avec un constant décalage

tout empreint d'un mystère qui te vient d'un autre âge.

Toujours énigmatique, souvent insaisissable, tu nous donnes la soif de pouvoir t'entourer

et nous laisses sur notre faim lorsqu'on dit t'aimer.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Ariane LEQUIM
  • 1. Ariane LEQUIM | 06/12/2019
comme c'est bien dit...bisous cara sorella mia...

Ajouter un commentaire