Désespérance

Je suis seule cette nuit,

Même ma muse me fuit,

Je ne trouve plus de rimes

Et les mots se font rares

Pour peindre ma déprime.

Sur mon visage sans fard

Coulent des larmes chaudes.

Ton visage m'apparaît

Et corrige ma prose.

Tout ce que je voulais

C'est un peu de tendresse

Quelques mots d'amour

Pour une poétesse

Qui se meurt pour toujours.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire