Promenade

J’aime la pluie sur mon visage

Et le vent chaud dans mes cheveux,

J’aime sentir l’ardeur sauvage

Des éléments tempétueux.

J’aime sentir crisser sous mes pas

Les branches et les feuilles mortes,

Sur le chemin menant vers toi,

Ce sont les cieux qui me transportent.

J’aime réchauffer au soleil

Mes joues désirant tes baisers,

Saine caresse qui éveille

En moi le désir de t’aimer.

J’aime le froid du petit matin,

Quand il me prend auprès de toi,

Que je te vois dormir serein

Et que peut-être, tu penses à moi.

J’aime l’odeur amère du café

Et la douceur du déjeuner,

Que tu m’invites à partager

Comme un moment d’éternité.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×