Retour vers le néant

 

 Retour vers le néant

Etre positive, aller de l’avant, pouvoir sourire à la vie quand tout semble pousser au désespoir ?  Que m’a apporté mon parcours, si ce n’est une accumulation de déceptions ?

Chaque tentative est vouée à l’échec et ne récolte que des réactions d’agressivité ou des retombées négatives qui se retournent contre moi en définitive.

Alors, je voudrais être égoïste, hypocrite, sournoise, méchante, ne plus avoir l’air de quémander, ne plus m’effacer pour le bonheur des autres.

Comme cela doit être bon de respirer un air moins pur au-dessus du commun, un air à soi seul réservé !  Pourquoi encore s’inquiéter de ceux qu’on bouscule, en se frayant un chemin ?  Pourquoi hésiter ?  Qu’est-ce qui me retient ?  Peut-être une grande lassitude engendrée par toute l’ingratitude du monde ?  Quand la fin est proche et qu’on se dit que demain, tout peut continuer malgré votre place libre à la table du déjeuner, votre fauteuil vide devant la télé.  Je ne serai plus là pour réveiller celui-là, mais il se réveillera quand même, il s’habituera.  Je ne serai plus là pour lessiver ou faire les emplettes, mais la lessive sera quand même faite et l’armoire se remplira encore.  L’herbe sera coupée, les rosiers seront taillés, les mauvaises herbes arrachées et de nouvelles fleurs seront plantées.  Les châssis seront toujours vernis, le papier peint remplacé et les peintures rafraîchies.

Inutile de se demander comment ils feront sans moi, ils feront, c’est tout simple, tout continuera.  Et moi, je n’en saurai rien, je n’aurai plus rien à dire.  D’ailleurs, déjà, ils ne m’entendent plus, ils ne me croient plus, me trouvent ridicule, démodée, hors contexte.  Combien de temps sera-ce supportable ?  A quoi sert tout cela ?  De souffrir, d’avoir peur, d’aimer, de haïr, de naître, de grandir ?  Si de toute façon, on n’a jamais été qu’un néant si profond, était-ce bien la peine d’en sortir ?

 

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site